Culture et patrimoine

> SPLENDEUR DES CHATEAUX

 

La Bourgogne du Sud possède plus de 189 châteaux allant des forteresses féodales, châteaux Renaissance, château du siècle dernier aux demeures du XVIIème et XVIIIème siècle. Patrimoine remarquable et expression noble de la Bourgogne, 30 châteaux vous ouvrent leurs portes comme une invitation à la découverte de l’histoire. Parmi eux :
• Château de Drée, le petit Versaille du Brionnais (20 mn),
• Le château de Pierreclos dominant la vallée de la Grosne (20 mn),
• Le château de Cormatin aux salles dorées et jardins agrémentés de pièces d’eau (25 mn)
Empruntez la route des châteaux en Bourgogne du Sud ou au  gré de vos promenades, laissez vous charmer par de splendides demeures médiévales.

 

> PAYS D’ART ET D’HISTOIRE, berceau de l’art roman

 

La Bourgogne a vu naître les deux plus grands mouvements de la réforme monastique du Moyen-âge d’un point de vue spirituel mais aussi intellectuel, artistique et même politique, influençant l’Europe entière.
Vous découvrirez un riche patrimoine, témoin de toutes les époques artistiques avec ces multiples monastères cisterciens ou bénédictines, Hôtel-Dieu et apothicaireries.
A proximité du camping, vous rencontrerez un foisonnement d’églises romanes de style clunisien nichés dans des villages de caractère : Eglise de Blanot (25mn), Eglise Saint Madeleine (Charnay-Lès-Mâcon) (25mn)…

 

De petites cités et de belles villes sont propices à la flânerie où se mêlent avec dynamisme architecture traditionnelle bourguignonne et monuments anciens et rencontrez artistes et artisans d’art qui ont trouvé ici une terre d’accueil.
Parmi celles-ci et à proximité du camping :

• CLUNY (15mn) :  Abbaye de Cluny et son bourg monastique :

Au Moyen-âge, l’abbaye bénédictine, vaste chef-d’oeuvre de l’art Roman, étendait son influence de Bourgogne à toute l’Europe médiévale. Outre son abbaye, cette ville possède un patrimoine exceptionnel composé de nombreuses maisons des XIIème et XIVème s. et d’un remarquable Hôtel Dieu.
   > L’abbaye et le Musée d’Art et d’archéologie

   > La Tour des Fromages

 

• CHAROLLES (20 mn) : cité de  Charles le Téméraire, surnommée « la petite Venise Charolaise » du fait de ses trente deux ponts et passerelles.
La cité de Charles le Téméraire : du XIVème S., la ville conserve les vestiges du château des comtes de Charollais avec la fière tour du Téméraire et la tour des diamants aujourd’hui occupée par l’hôtel de ville. Panorama depuis les jardins en terrasse.
   > Le Prieuré : musée regroupant une collection de faïences de Charolles

   > Le Musée René Davoine, les Faïenceries

 

• PARAY-LE-MONIAL (30mn) : Paray-le-Monial, berceau de la dévotion au Sacré-Cœur de Jésus, est situé aux confins du Charollais et du Brionnais, au bord de la Bourbince que longe le canal du Centre. Sa basilique est un magnifique exemple d’architecture clunisienne.
Basilique du Sacré-Cœur : construite d’un jet entre 1090 et 1109, l’église, restaurée aux XIXe et XXe S., peut-être considérée comme un modèle réduit contemporain de la célèbre abbaye bénédictine de Cluny.
   > Le pèlerinage : la chambre des reliques, le parc des Chapelins, la chapelle de la Visitation ;
   > Hôtel  de ville : il date du XVIème S. et est de style Renaissance.
   > Musée du Hiéron : musée d’art sacré.
   > Musée de la faïence Charollaise
   > Tour St Nicolas : du XVIème s. elle est le clocher de l’ancienne église St Nicolas.

 

• TOURNUS (45 mn) : la ville, bénéficie du cadre agreste des collines du Mâconnais, région riche de vieilles pierres et de vins renommés favorisée par la douceur du climat.
   > La cité monastique : l’abbaye
   > Eglise St Philibert des X et XIème S.,
   > Bâtiments abbatiaux ; cloître ; salle capitulaire ; logis abbatial ; réfectoire ; cellier.
   > Musée bourguignon : musée folklorique constitué par des collections offertes à la ville.
   > Musée Greuze : consacré au peintre Jean-Baptiste Greuze (1725-1805), né à Tournus. Oeuvre sentimentale. Maisons anciennes.
   > Vue du pont et des quais : belle vue sur l’église St Philibert.
   > Eglise de la Madeleine, du XIIème S.

 

• BRANCION (45 mn) : le vieux bourg féodal de Brancion est perché sur une arête dominant deux ravins profonds. Il forme un ensemble pittoresque, dans l’un des sites les plus curieux du Mâconnais.
   > Château féodal du Xème S. A partir du donjon, où se trouve une table d’orientation, on a une jolie vue d’ensemble sur le village et son église, sur la vallée de la Grosne et sur les monts du Charollais et du Morvan.
   > Eglise St Pierre : bâtiment du XIIème S. de style roman. A voir : les fresques du XIVème S. Depuis la terrasse de l’église, située à l’extrémité du promontoire, on découvre toute la vallée.

 

Et tant d’autres encore à découvrir….

 

> PAYS EMPRUNT DE SPIRITUALITE

 

En Bourgogne sont nés les deux grands courants qui ont marqué l’histoire religieuse de l’Europe : les ordres bénédictins et cisterciens.

• Les bouddhistes de France ont leur phare avec le Temple des milles Bouddahs.

• Terre d’étape sur la route de Saint Jaques de Compostelle

• TAIZE (30mn) : Ce charmant village perché sur les collines de la Grosne accueille des dizaines de milliers de jeunes du monde entier venus, en été, prier dans un esprit fraternel.

Frère Roger : l’œcuménisme en Bourgogne. D’origine Suisse, il vient s’installer à Taizé en 1940 et y crée une communauté. En 1949, ils sont sept à s’engager pour la vie des vœux monastiques. Frère Roger devient prieur et, en 1952, il écrit la « Règle de Taizé ».

   > Eglise de la réconciliation : inaugurée en 1962, c’est le lieu de la prière commune.
   > Eglise paroissiale : cette église romane, du 12ème S., éclairée de vitraux en meurtrières, a été réaménagée dans un style dépouillé. Utilisée également pour la prière œcuménique de la communauté, elle est surtout consacrée à la prière personnelle et silencieuse.

 

> LA ROUTE LAMARTINE

 

Alphonse de Lamartine naît à Mâcon en 1790 et passe toute son enfance à Milly. Son grand amour de jeunesse, Elvire, déclenche sa vocation pour les lettres. Durant toute sa vie, Lamartine va mener simultanément carrières littéraire et politique de premier ordre.

Retiré de la politique en 1849 et criblé de dettes, Lamartine passe la fin de sa vie dans le Mâconnais, sa terre natale. Il meurt à Paris en 1869 et repose aujourd’hui à Saint-Point. Ses œuvres principales sont Jocelyn, La Chute d’un Ange, Graziella et l’Histoire des Girondins.

Vous retrouverez dans ce circuit de 64 km l’empreinte poétique et historique de cet homme du pays. Vous traverserez les différents villages, demeures et paysages qui ont inspiré l’artiste parmi lesquels sa maison d’enfance à Milly-Lamartine, le château de Saint-Point dans lequel il a vécu ou le château de Pierreclos.
Partout, vous retrouverez la présence et le souvenir vivace du poète.

 

> ARTISANAT D’ART

 

La Bourgogne du Sud, un vivier pour les métiers d’art ! Impressionnant par leur nombre, ces professionnels font preuve d’un savoir-faire et d’une créativité hors pair. Talentueux, ils maîtrisent l’art de travailler la matière et de la sublimer, le goût du travail soigné jusqu’au moindre détail.

Poussez les portes des ateliers, franchissez le seuil des galeries, des boutiques, arpentez les expositions et découvrez le monde des artisans d’art :
   > Des ateliers vous ouvrent leurs portes : taille de pierre, facture instrumentale, fleurs séchées, poterie, sculptures, bijoux, céramique, porcelaine, tapisserie, ferronnerie, tournage sur bois, ébénisterie, gravures, vitraux, verre,
   > Galeries d’art à Cluny, Matour, Clessé, Macon
   > Expositions : au camping, vous trouverez toutes les informations sur les expositions

De multiples univers vous attendent, où les objets ont une âme.